La grossesse

L’accouchement

Actualités

Bienvenue sur le site Sage Femme

Ce site vous propose des conseils et des contacts utiles pour préparer votre accouchement en toute tranquilité.

Autres sites à visiter

Conseils d’un naturopathe pour préparer l’accouchement

Bienvenue sur sage-femme.org

Le site sage-femme vous donne des informations utiles et des conseils pour mieux appréhender la période de la grossesse puis de l’accouchement. En effet ces périodes de la vie d’une femme peuvent se montrer particulièrement stressantes. Il y a beaucoup de changements physiques qui arrivent mais également des changements hormonaux qui vont bousculer la vie quotidienne. La grossesse est un moment éprouvant dans la vie d’un couple car il faut tout préparer pour l’arrivée du nouveau-né mais également apprendre tout ce qu’il y a à savoir avant l’accouchement.

La grossesse, une période éprouvante

La grossesse dure 9 mois et pendant tout ce temps, il faudra être vigilant à tous les changements qui vont arriver. De plus, pour être sûre de rester en forme, la future maman devra surveiller minutieusement son alimentation. La nourriture va jouer un rôle essentiel dans le développement du bébé. La future maman ne mangera plus pour elle seule mais également pour son enfant qui tire les nutriments essentiels à son développement dans ce que mange sa mère. Il faudra donc veiller à bien manger trois repas par jour, sans oublier le petit déjeuner (qui reste le repas le plus important de la journée) mais il faudra également varier les menus. Vous voudrez éviter les aliments industriels précuits et privilégier les aliments frais et de saison comme des légumes et des fruits. Il sera important d’opter pour un régime alimentaire riche en fibres, en acide gras essentiels, en vitamines et en sels minéraux.

La période de la grossesse est également un moment qui peut se montrer stressant pour la maman. Les changements du corps et de l’esprit peuvent se montrer éprouvant. La future maman pourra être sujette à certains maux pendant la grossesse comme des nausées, des malaises ou des vertiges. Il est donc nécessaire pour la maman de beaucoup se reposer et de surtout limiter ses déplacements vers la fin de sa grossesse pour limiter les risques d’accouchement prématuré. Néanmoins, faire du sport pendant la grossesse pourra également les aider à avoir du tonus et de l’énergie pour bien commencer la journée. Évidemment, les pratiques sportives recommandées sont les pratiques dites « soft » comme par exemple le yoga. Pour passer une grossesse plus tranquille, il ne faut pas que la future maman ait peur de discuter de ses inquiétudes et de ses peurs avec ses proches, surtout avec son conjoint. Tout garder pour elle ne fera qu’accentuer ses inquiétudes.

Se préparer à l’arrivée du nouveau-né

Il faudra également penser à se préparer petit à petit pour l’accouchement. C’est l’étape la plus attendue de la grossesse car c’est le moment où la rencontre entre l’enfant et les parents arrive. Un moment inoubliable et magique. Pendant la préparation à l’accouchement on explique à la femme les différentes étapes de la grossesse, le déroulement de l’accouchement et également des suites de couches. C’est également le moment où elle apprendra des exercices de respiration et de relaxation qui lui seront utiles pour gérer son stress et qui favoriseront un accouchement plus commode. La préparation à l’accouchement a pour but de rassurer les futurs parents et de leurs permettre de se sentir moins seuls pendant cette longue période.

Il est possible que la future maman choisisse ou non de subir une césarienne. Cette procédure aussi appelée accouchement par voie haute est une opération chirurgicale qui consiste à extraire le bébé du ventre de sa mère via une incision dans la partie pubienne et utérine de la femme. L’approche de la césarienne peut être un moment stressant et il est donc important de s’y préparer le mieux possible. Pour cela, il ne faudra pas hésiter à préparer son corps pour cette opération comme par exemple raser au préalable la partie où l’incision sera faite pour éviter le rasage à sec de l’hôpital. Il faudra beaucoup de repos avant une opération comme celle-ci qui est particulièrement éprouvante. Il est aussi nécessaire de s’y préparer psychologiquement. Les opérations sont toutes éprouvantes mais il faut se dire que le résultat de cette opération vaudra tout l’or du monde car elle permettra enfin à la mère de rencontrer son enfant.

Le rôle du père dans cette situation

Dans tout cela, quel est le rôle du père pendant un accouchement ? Le futur papa peut très bien accompagner sa compagne en salle d’accouchement. Il faudra par contre qu’il soit préparé à toute éventualité et qu’il ne tombe pas dans les pommes au moment où il aura franchi la porte. L’accouchement est un moment très éprouvant pour la maman et elle n’aura pas besoin d’un futur père stressé à ses côtés. Le conjoint devra se montrer rassurant et compréhensif. Il pourra très bien tenir la main de sa compagne et l’encourager. Le père ne devra pas être un simple spectateur de la naissance de son enfant mais prendre une place d’acteur pendant l’accouchement. Tout au long de la grossesse également, il devra être un soutien moral pour sa compagne et se montrer présent pour l’accompagner dans ses doutes et ses inquiétudes. Il ne faudra donc pas hésiter à avoir de petites attentions agréables pour la future maman, comme des massages ou encore lui faire couler un bon bain chaud.

Pendant le dernier mois de la grossesse, il faudra que les futurs parents et la future maman plus précisément soient très attentifs aux signes avant-coureurs de l’accouchement. En effet, les signes précurseurs de l’accouchement sont plutôt nombreux. Tout d’abord, le plus évident est la perte des eaux. C’est le signe irréfutable que le bébé arrive et il faudra alors directement se rendre à l’hôpital. La perte des eaux de caractérise par un liquide sans odeur, clair et tiède qui s’écoule le long des jambes lorsque que la poche se perce. Un autre signe qui indique que l’accouchement est proche est évidemment les contractions. C’est l’un des signes révélateurs le plus répandu qui marque le début du travail. Si les contractions sont intenses et fréquentes, elles indiquent probablement le début du travail et sont alors signe d’un accouchement imminent. Elles sont à ne pas confondre avec les contractions de Braxton Hicks qui elles, peuvent arriver à tout moment de la grossesse et qui ne présagent aucunement un accouchement prochain.